Risotto de bourrache à la poutargue, crème de pecorino & amande

Risotto de bourrache à la poutargue, crème de pecorino & amande: J'ai adoré ce plat qui semble complexe dans l'approche des saveurs, mais en fait c’est simple, funambolisticamente en équilibre entre la délicatesse de bourrache, la saveur du RAO, la graisse de la douceur de la crème et pecorino croustillant d’amandes, légèrement grillées. Dans l’ensemble, une légère note d’agrume qui apporte fraîcheur. J’ai moi-même pris de bourrache, pecorino doux (et c’est spécial, Je l’ai acheté en Sardaigne et il est fabuleux) et les règles d’engagement sont excellents produits d’une région qui est de donner la qualité agroalimentaire italien, les amandes sont ma Sicile et le Parmesan, j’ai utilisé de la crème est un mois de 30 fromage avec des médicaments. Ce risotto tout le monde peut le manger comme il l’entend, Mettant l’accent sur la note que vous préférez morsure pour morsure: maintenant la sarriette de poutargue, maintenant les amandes croquantes, maintenant la graisse du fromage à pâte molle. J’avais également préparé juste utiliser les fleurs de bourrache belle Pervenche.

Ingrédients pour 4 personnes:

pour le risotto

  • 50 grammes de bourrache
  • 320 g de riz Carnaroli
  • 40 grammes de râpé Parmigiano Reggiano AOP 30 mois
  • 30 grammes de beurre de cacao ou de beurre clarifié
  • un oignon frais
  • sel et poivre
  • 1,5,2 litres de bouillon préparé avec une carotte, un oignon, une tige de céleri, une feuille de Laurier, zeste de citron et de thym citron
  • une pincée de zeste de citron râpé
  • 50 ml de vin blanc sec
  • 40 grammes de beurre

pour la crème de pecorino sardo

  • 150 ml de crème
  • 150 grammes de fromage à pâte molle (J’ai utilisé un pecorino fit doux, à que j’ai acheté en Sardaigne produits laitiers Abdullah du Donori)
  • sel et poivre

et encore

  • œufs de mulet tel que requis, râpé
  • quelques tranches de œufs de mulet
  • amandes tranchées grillées légèrement selon les besoins
  • fleurs de bourrache (nom scientifique: Borago officinalis) pour la garniture
  • pecorino doux pour garnir

Faire cuire pendant 10 minutes à la vapeur les feuilles de bourrache, nettoyer soigneusement les, laisser refroidir, puis essorer soigneusement, Enfin mélanger avec le batteur à main jusqu'à une crème lisse.

Finement, hacher l’oignon et laissez-le sécher dans une grande casserole avec le beurre de cacao ou de ghee, jusqu'à ce qu’il devienne transparent, combinant progressivement quelques cuillerées de bouillon de légumes. Ajouter le riz et les faire griller il en agitant continuellement. Puis Deglaze avec le vin blanc, s’évaporer et ajouter la bourrache: à ce stade votre risotto aura une belle couleur, vert forêt.

Commencer à cuire le risotto en ajoutant graduellement le bouillon de légumes, pas d’autre endroit jusqu'à ce que la dose précédente est absorbée et en remuant fréquemment. Ajuster le sel aussi, comme le riz continue à cuire. Quand il est cuit à la vague, Ajouter le zeste de citron râpé, Un peu’ poivre noir moulu, incorporer le beurre froid en dés et le parmesan et ensuite reposer pendant deux minutes.

Pour le fromage à la crème, faire chauffer la crème dans une casserole et ajoutez le pecorino doux haché, agiter jusqu'à dissolution et ajouter du sel si nécessaire. Puis le poivre.

Servir le risotto (J’ai utilisé un cercles à pâtisserie) la plaque de décoration que vous le souhaitez: J’ai eu trois bandes traversant le risotto afin qu’à chaque bouchée, vous pouvez avoir une combinaison de goût différent. J’ai fait une bande de la crème de pecorino, un de poutargue râpée et amandes grillées. Puis j’ai Garni le riz avec une petite quenelle de pecorino doux, tranches de poissons et de fleurs de bourrache.

Le "plus": Il s’agit d’un savoureux plat, crémeux, légume. Nous vous suggérons “Figure de proue“: un blanc de la Sicilia Doc, produit par Donnafugata raisin Catarratto et Viognier, qui, avant leur mise sur le marché est âgé de trois mois en bouteille. Ce vin a des arômes d’agrumes frais, ananas et acacia; son goût est fruité et rond. Et mieux servi autour de dix degrés de la température.

Jetez aussi un coup ...

2 commentaires

Raffaella 21 mars 2014 à 11:11

J’adore la bourrache. Ma mère a toujours recueilli de grandes quantités et utilisé pour les omelettes délicieuses… Tu m’as fait venir à l’esprit quand j’étais gosse et j’étais encore à la maison… Cette mélancolie. En tout cas ce risotto… est effrayant! 😉

Réponse
Siciliens créatifs dans la cuisine 21 mars 2014 à 11:59

Raffaella Merci!Pensez pour moi d’aller à travers les champs et’ chose récente, J’étais une petite ville et maintenant je suis découverte de la campagne!

Réponse

Laissez une réponse à Siciliens créatifs dans la cuisine Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données de commentaire est traité.