Critiques: Baglio Soria, dans le domaine de Gaetano Basir

Si vous vous trouvez dans la zone de Trapani il y a un restaurant, au sein d’un faisceau de 1600, La cuisine sicilienne est réinterprétée avec passion, créativité et beaucoup de respect par le chef Gaetano Basir. Et’ Baglio Soria, le restaurant de la localité du Firriato, avec cette installation complète l’offre de l’expérience du vin présente en Sicile avec Cavanera sur l’Etna et la succession de Calamone à Singapour. Le restaurant, avec hauts plafonds voûtés et de grandes fenêtres qui laissent dans la belle lumière naturelle de l’île, préserver la vieille cave avec chars collection de vins, symbole de la grand attachement aux traditions que l'on trouve aussi dans la cuisine en béton.

crudodimare
Le chef, Après avoir fait plusieurs expériences internationales, avant d’arriver au guide des restaurants de Baglio Soria avait également ouvert un restaurant à Trapani, les 47 Serisso. Aujourd'hui, Bellec a perfectionne son art et vous propose un menu mettant l’accent sur le patrimoine culinaire sicilienne et, plus de détails, sur celui de l’ouest de la Sicile: par Red crevettes Vastedda del Belice Mazara del Vallo via les amandes d’Avola, la pistache, tomate pizzutello, ail de la Nubie. Génial, les deux la fraîcheur du poisson est pour présentation, l’apéritif du poisson cru (20 euros), où la touche du chef est en gouttes de purée de notes végétales, dans l’eau de tomate, dans les herbes et les germes qui exaltent la viande mulet, thon, Mérou, sériole couronnée, crevettes.
Crevettes
Bien aussi le rouge crevettes de Marettimo, avec burgul, Écorces d’agrumes et de menthe (15 euros): un plat délicat et équilibré: parfaite cuisson des crevettes, parfum frais d’agrumes. En papier, encore plus traditionnels plats de résistance, comme la tarte d’aubergines aux tomates rôties et caciocavallo (12 euros) une sorte d’aubergine parmigiana revisité et allégé; Mais même les plus plats, comme le port de sphère avec poisson blanc et les crevettes rouges (16 euros).
Couscous
En entrée, ne pas hésiter et choisir le couscous des deux mers (23 euros), de toute évidence vers le haut à la main et servi avec le bouillon et la viande de poisson: un couscous riche, servi au COFEE parties, avec des moules, calamars, Crevettes, les poissons disponibles pendant la journée et la note fraîche de zeste de citron. Même dans ce cas, comme le poisson cru, frappe le grand respect pour le chef cru exécutant magistralement une recette de tradition antique. Sans aucun doute, le meilleur couscous que j’ai mangé lors de mon voyage entre Trapani et Marsala. En papier, aussi plusieurs pâtisseries fraîches: avec purée aubergine, amandes et tomates hachées (14 euros), une belle première avec la sériole inspiré par les classiques pâtes aux sardines (16 euros), pesto pistache et fines herbes du jardin (16 euros), sauce avec frites espadon pizzutello (16 euros).
espadon
Le poisson domine également entre la deuxième: la courbine dans Breading d’agrumes (18 euros) un mérou avec toutes les saveurs de ce coin de Sicile (18 euros): tomates, Câpres, Origan et ail rouge. J’ai essayé l’espadon aux olives hachées, câpres et les anchois et les légumes croquants: équilibré, mous, Peut-être juste une seconde moins de cuisson et il auraient été parfaits.
vitellobassatemperatura
Puis un plat de viande, le menu seul entre les secondes et puis pour cela essayer. Une étonnante veau cuisson lente assaisonné avec des feuilles de Laurier, oignon de printemps, Laurel, cannelle et Nero d’Avola: présentation vraiment élégante, avec un petit quelque chose Oriental à impiattamento, chair molle sans être sans effusion de sang, une velouté de légume.
cassataconnoci
Enfin, bonbons, aussi tous ces nommé chef à domicile: cassata débraillé, autrement dit, sans le glaçage de sucre. Peu de pâte d’amande et de beaucoup de lait caillé fromage pour cela très différente de la cassata traditionnel. L’excellente qualité de la ricotta, savoureux et croquant de noix caramélisées, principale cause de la différence marquée de saveur avec la cassata sicilienne. semifreddopistacchioPuis, J’ai commandé un Spumoni pistache avec du chocolat fondu: très bonne crème glacée, Même si j’aurais préféré être servis dans un ordre plus (Peut-être coupé en tranches) et avec moins fondu chocolat, parce que quand une crème est bien faits et bruts des matériaux, comme en l’espèce, sont excellents, C’est bon, qui parlent d’eux-mêmes et ne sont pas couverts par d’autres saveurs.
interni3
Carte des vins manifestement mis l’accent sur la production de Firriato, mais pas seulement. Et’ possible de combiner le repas une dégustation de trois gobelets (15 euros) ou cinq verres à pied (20 euros) Vins Firriato, de concert avec le jeune et talentueux sommelier du restaurant. En bref, vous comprenez que mon jugement sur ce restaurant est plus que positive; la seule suggestion que je donnerais le chef est d’étudier un menu dégustation à proposer, pour mener à bien les plus disposés à travers une visite sensorielle, entre mets et vins, leur faire découvrir le beau visage de la Sicile. Hautement recommandé.

(consulté le 23 août 2016)

Découvrez également

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données de commentaire est traité.